Muziq, le site qui aime les mêmes musiques que vous
Ciné Muziq

« Django », l’anti-biopic

django-avec-reda-kateb-ouvrira-la-berlinale,M408116

Sortie sur les écrans le 26 avril de Django, road-movie swinguant et faux-biopic de Django Reinhardt.

Ne vous attendez pas à découvrir les origines et les secrets du swing virevoltant du prince de la guitare manouche dans le film d’Étienne Comar. Basé sur Folles de Django, la biographie romancée d’Alexis Salatko, Django concentre son propos en 1943 dans le Paris occupé et dans une Europe où la persécution tsigane bat son plein. À 33 ans, Django Reinhardt est déjà une vedette nationale, comme en témoigne une époustouflante scène d’ouverture reconstituant l’intensité des concerts  du virtuose du two fingers style. La popularité insolente du guitariste ne tarde pas à attirer l’attention de la propagande nazie, bien décidée à exporter la légende manouche hors de l’hexagone dans le cadre d’une tournée dans l’Allemagne Hitlérienne.

053359Road-movie palpitant entre Paris, Thonon-les-Bains (lieu de refuge des tsiganes dans la France de Vichy) et la Suisse (séquence folle et subversive à la villa d’Amphion), Django bénéficie d’un casting juste et d’une bande-son idoine. Dans le rôle-titre, Reda Kateb campe avec assurance un Django bravache et insaisissable et aux côtés de Cécile de France (le personnage fictif de Louise de Clerk, l’impresario-maîtresse du musicien) et de Bimbam Merstein, habituée des films de Tony Gatlif dans le rôle coloré de Negros Reinhardt, la mère du guitariste.

Étienne Comar a confié les réinterprétations du répertoire de Django Reinhardt et les arrangements de la bande originale au Trio Rosenberg et à Warren Ellis, le comparse de Nick Cave. Point d’orgue de Django, l’interprétation du bouleversant requiem, hommage sans guitare aux victimes du génocide tsigane, dépasse aussi le cadre de la pellicule pour rejoindre une triste actualité universelle…

Django d’Étienne Comar. En salles le 26 avril (distribution Pathé).