Muziq, le site qui aime les mêmes musiques que vous
Muziq News

Todd Rundgren, globalement positif

Dans “Global”, son nouvel opus studio, l’infatigable créateur de mondes parallèles joue une fois de plus au One Man Band, entourés de quelques amis triés sur le volet. Et toujours entre rock électro et soul immémoriale.

Layout 1J’ai renoncé à compter les disques enregistrés par Todd Rundgren. Sa discographie me dépasse. Le Zappa pop, c’est lui. Le grand-frère de Prince, c’est encore lui. Todd Rundgren est un homme-musique. Empêchez-le de s’enfermer dans un studio, piquez-lui ses guitares, coupez-lui le son, il meurt, c’est sûr. A bientôt 67 ans, il ne donne aucun signe de fatigue. The Hardest Working One Man Band In The Show Business ne baissera jamais la garde.

Depuis quelques années, il se pique d’enregistrer des disques dont les pochettes hideuses font mal aux yeux et sont visiblement faites pour repousser celles et ceux qui n’auraient jamais entendu parler de lui. C’est curieux, mais c’est comme ça. “Global” n’échappe pas à cette logique jusqu’au boutiste. Le contenu comptera toujours mille fois plus que le contenant. “Global” est d’une étonnante fraîcheur. Il mixe messages écologiques et grooves mécaniques – mais jamais raides –, rock, pop, house et soul. « Todd Rundgren ? Pop genius », comme disait naguère le grand saxophoniste Michael Brecker, né comme lui dans la cité de l’Amour Fraternel, Philadelphie. Un génie pop qui n’a pas froid aux yeux, qui fait joujou avec la technologie moderne, les synthés qui clignotent dans la nuit, les Auto-Tunes qui font jeune, les handclaps qui font twister le popotin… Avec le petit plus : la soul touch, le vrai supplément d’âme, doublé d’un sens de la mélodie unique en son genre, même si ses plus belles mélodies, souvent reprises par de grand(e)s soul(wo)men, sont désormais labélisées vintage. A écouter d’urgence. Tiens, Tal Wilkenfield feature dans Earth Mother

CD “Global” (Esoteric Antenna / Import Angleterre)
NET http://www.tr-i.com