Muziq, le site qui aime les mêmes musiques que vous
Muziq News

Norah Jones et les lumières de Wayne Shorter

“Day Breaks”, le nouvel album Blue Note de la chanteuse et pianiste Norah Jones, sera dans les bacs le 7 octobre. Elle y revient à « ses racines jazz ». Pour fêter ça, Wayne Shorter a participé à trois titres…

JONES PochetteSur Burn, qui ouvre l’album en douceur, sur African Flower (Fleurette Africaine) de Duke Ellington, qui le referme tout en beautés vénéneuses, et enfin sur Peace d’Horace Silver, le poète interstellaire du saxophone apporte donc ses lumières à Miss Jones.
Qui s’en plaindra ?
Surtout que la section rythmique n’est rien moins que celle du quartette de Shorter : John Patitucci à la contrebasse et Brian Blade à la batterie, qui joue sur la majeure partie du disque, en duo avec le contrebassiste de son Fellowship, Chris Thomas.
Sinon, il y a peut-être un tube. Pas forcément du calibre de Don’ Know Why, mais laissons le temps au temps pour voir si… Il s’intitule Flipside et évoque un peu/beaucoup/passionnément Compared To What de Roberta Flack. Il bénéficie de la présence du bon Docteur Lonnie Smith à l’orgue Hammond B3. (Oui, il y a du beau monde sur “Day Breaks” !) À moins que It’s A Wonderful Time For Love, ou bien And Then There Was You, finalement… Allez, encore un peu de patience !

CD “Day Breaks” (Blue Note / Universal, sortie le 7/10).
Concert Norah Jones sera l’une des têtes d’affiche du Blue Note Xperia Lounge Festival : elle jouera le 15 novembre à La Salle Pleyel et le 21 à L’Olympia (http://www.bluenotefestival.fr).