Muziq, le site qui aime les mêmes musiques que vous
Muziq News

Miles Davis, tout, tout Warner Bros.

L’historique “Tutu”, l’oublié “Music From Siesta”, le mésestimé “Amandla”, le décevant “Dingo”, le bientôt culte “Doo-Bop”, le dispensable “Miles & Quincy Live At Montreux”, l’intéressant “Live Around The World” et le presque inédit “Live Performance From Nice Festival, France” : tous ces albums de Miles Davis sont réunis dans le coffret “The Last Word – The Warner Bros. Years”.

MILES Coffret 3DSi d’aventure vous ne possédiez aucun des albums cités dans notre chapeau, difficile de se priver, pour moins de 35 € (soit à peine plus de 4 € le cd !), de l’intégrale des disques de Miles Davis publiés (avant et après sa mort) par sa dernière maison de disques, Warner Bros. Seuls “Tutu”, “Amandla” et “Doo-Bop” méritent d’entrer dans la catégorie “indispensable”, mais les complétistes qui n’avaient pas opté pour l’édition Deluxe de “Tutu” parue en 2011 seront ravis de découvrir le concert que le trompettiste avait donné à La Grande Parade du Jazz de Nice en 1986, à l’époque où Robben Ford était son guitariste.
Sinon, il est fort probable qu’ils n’accordent pas plus d’importance que lors de leur sortie à “Siesta”, qui contient tout de même quelques titres notables, “Dingo”, presque aussi affligeant que le film dont il est la BO, et “Miles & Quincy Live At Montreux”, recréation sans grand intérêt des chefs-d’œuvre que Miles avait enregistrés avec Gil Evans entre 1957 et 1960. “Live Around The World” mérite en revanche d’être (re)découvert, surtout par ceux qui ont eu la chance de voir le maître sur scène à l’époque.

Coffret “The Last Word – The Warner Bros. Years” (8 CD Warner Bros. Rhino / Warner Music)