Muziq, le site qui aime les mêmes musiques que vous
Classiq Soul-Funk

Lewis Taylor, comme en 1996

Il y a vingt ans, un opus soul pas comme les autres surgissait de nulle part, enregistré comme un seul homme par un illustre inconnu nommé Lewis Taylor. Lewis qui ? Retour sur un chef-d’œuvre oublié enfin réédité.

TAYLOR Lewis PochetteEn 1996, il y avait encore chez nos disquaires favoris des bacs acid-jazz, un rayon trip-hop et, déjà, des espaces bourgeonnants réservés à la nu soul. Le premier cd éponyme de Lewis Taylor, avec sa pochette plus electro que R&B, se balladait souvent entre l’un ou l’autre. On pouvait même le trouver dans les bacs “T divers” des rayons pop-rock ! Bref, cet ovni était inclassable. Pourtant, on ne comptait pas les amateurs de soul music authentique qui vouaient un culte discret mais fervent à ce recueil de dix chansons, qui fut accompagné, dans les mois qui suivirent sa sortie, par une série de cd-singles contenant tous des non album tracks aussi excitantes les dix chansons originales de l’album : You Got Me Thinking, Waves, Pie In The Electric Sky / If I Lay Down With You… (Dans les années 1990, le support cd-single permettait aux complétistes de se constituer de chouettes discographies parallèles.) Ces huit non album tracks, ­assorties de quelques remixes et extended versions, on les retrouve dans l’édition Deluxe qui vient de paraître.

Il y a longtemps qu’on n’avait pas réécouté “Lewis Taylor”, et il faut bien se rendre à l’évidence : cet album a merveilleusement bien passé le cap des ans. Ambiances crépusculaires, harmonies stellaires, nappes de synthé diaphanes, grooves hypnotiques et lents, langueurs soul façon Marvin Gaye constrastant parfois avec de brusques accès de colère ledzeppelienne (la coda d’Asleep When You Come), voix blanche et habitée, talents de multi-instrumentiste rares (on songe à Todd Rundgren)… Comment se fait-il que cet album soit passé à travers les mailles du succès ? Il est aujourd’hui considéré comme “culte”, mais il aurait largement mérité de l’être dès sa parution.
Si d’aventure vous étiez passé à côté depuis vingt ans, n’attendez plus.

CD “Lewis Taylor” (Island / Caroline).