Muziq, le site qui aime les mêmes musiques que vous
Muziq News

Laraaji dans les petits papiers d’Eno

Le label Glitter Beat vient de rééditer “Day Of Radiance”, le troisième volume de la quadrilogie “Ambient” inaugurée en 1978 par Brian Eno.

Au tout début des années 1980, dans la Washington Square Park de New York, Edward Larry Gordon, alias Laraaji, avait pour habitude de jouer les yeux fermés de son zither, une cithare modifiée par ses soins. Un beau jour, après les avoir rouvert pour compter les cents et les dollars laissés par ses auditeurs de passage, il eut la surprise de découvrir un message griffoné sur petit bout de papier. Il disait ceci : « Cher monsieur, veuillez excuser ce message impromptu. Je me demandais si vous aimeriez discuter d’une éventuelle participation à un projet d’enregistrement. » Ce message était signé Brian Eno.

LARAAJI ENO PochetteLe lendemain, Laraaji appela le numéro de téléphone qu’Eno avait laissé, et quelques semaines plus tard les deux musiciens enregistraient au Greene St. Studio. Cette époque est sans conteste la plus créative d’Eno, qui vivait alors dans la Grosse Pomme. (Faut-il rappeler qu’il travaillait alors avec les Talking Heads, David Byrne et Jon Hassell, et qu’il venait de produire la compilation “No Wave” ?) Si “Day Of Radiance” a paru sous le nom de Laaraji, il apparaissait en plus petit que “Ambiant 3”. Et la mention “Produced By Brian Eno” n’était pas moins insistante.

Mais quoi de plus logique quand on sait que les parties #1, #2 et #3 de The Dance (l’ex-face 1), si elles permettaient à Laraaji de s’exprimer à loisir (mais, aujourd’hui encore, ses longues dérives hypnotiques risquent de taper sur le système de plus d’un), l’ex-face 2, Meditation #1 et #2, est bien plus inspirée (son zither est avantageusement “happé” par les nappes sonores d’Eno le sound designer), et justifie à elle seule l’appellation “Ambiant”, même si ce volume 3 se situe largement en-dessous des formidables “Ambient 1 (Music For Airports)”, “Ambient 2 (The Plateaux Of Mirror” (coréalisé avec Harold Budd) et “Ambient 4 (On Land)”.

On saluera malgré tout le beau travail éditorial du label Glitter Beat, qui a réédité l’an dernier le génial “Fourth Worlds Vol. 1 : Possible Musics” de Brian Eno et de Jon Hassell. Un cd, un 33-tours : vive la musique sur support physique, même quand elle flirte avec le minimalisme diaphane comme ici ! Croisons les doigts pour que Glitter Beat continue de rééditer les perles rares des catalogues d’Eno et de Jon Hassell…

CD/LP Laraaji : “Ambient 3 – Day Of Radiance – Produced By Brian Eno” (Glitter Beat / Differ-Ant)

NET glitterbeat.com