Muziq, le site qui aime les mêmes musiques que vous
Muziq News

Joe Jackson en avance rapide dans Fast Forward

joejackson_photo_gal_37255_photo_13716758_lr

Paru en toute discrétion au début de mois, Fast Forward, le nouvel album de Joe Jackson, propose un concept proche du travelogue nocturne de Night and Day, son chef-d’oeuvre de 1982. Le treizième LP du géant albino se divise en quatre EP de quatre titres correspondant à autant de villes ayant servi de lieux d’inspiration et d’enregistrement : New York, Amsterdam, Berlin et La Nouvelle-Orléans alimentent un carnet de voyage où l’écriture sharp de Joe Jackson bénéficie lors de chaque étape des contributions de talents locaux.

Bill Frisell, Brian Blade, Regina Carter et l’indispensable Graham Maby accompagnent ainsi les quatre titres des déambulations new-yorkaises, dont une reprise du See No Evil de Television électrocutée par les courts-circuits fuzz de Frisell. Plus introspective, la section hollandaise dispose d’un quatuor à cordes et d’instrumentations éclectiques au service de nouvelles histoires de Fools in Love et de rendez-vous manqués (So You Say, Poor Thing). La séquence berlinoise, capturée dans une des villes-points de chutes favoris de Joe Jackson depuis Rain (2008), favorise les ballades tripales et les torch-songs rococos (The Blue Time et Good Bye Jonny, standard du cabaret germanique des années 1930). Dernière destination en territoire groove avec une escapade à La Nouvelle-Orléans où les membres de Galactic font souffler les braises du funk (Neon Rain, Keep On Dreaming) et raccompagnent l’auditeur en lui offrant l’exubérant Ode to Joy en guise de billet retour.

J.J. -qui a peut-être un peu trop forcé sur le botox- viendra proposer son carnet de route sur scène en France au début 2016 avec un concert à Paris (L’Olympia) le 18 février. One more time for Joe Jackson !

Joe Jackson Fast Forward (Ear Music/Verycord). Disponible.